Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : COLOMBES-INFO
  • COLOMBES-INFO
  • : ce site traite de l'actualité concernant la ville de Colombes et ses environs. Colombes-info.com c'est depuis sa création : - 496 213 visiteurs uniques. - 1 500 132 pages vues. A ce titre www.colombes-info.com est le premier média du web traitant de l'actualité de Colombes
  • Contact

Profil

  • Florent
  • Colombien au service de sa ville
  • Colombien au service de sa ville

ENVIE D'UN MASSAGE

Rechercher

Texte Libre

Texte Libre

22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 14:43

selon le site www.tf1.fr

 

le parquet de Nanterre a ouvert jeudi une enquête préliminaire après un signalement du maire PS de Colombes sur la radiation des listes électorales de l'élue municipale Rama Yade liée à une irrégularité sur sa domiciliation

 

source :

 

http://lci.tf1.fr/politique/radiation-de-rama-yade-ouverture-d-une-enquete-preliminaire-6893407.html

Repost 0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 16:02

Demain le maire de colombes sera reçu par Claude GUEANT  au ministère de l'intérieur.

 

Repost 0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 15:58

Après son dépôt de plainte contre le maire de Colombes, Rama Yade sera t-elle présente ce soir pour affronter ses adversaires de droites comme de gauche,  car de gauche a droite tout le monde souhaite le départ de l'ancienne protégée du président de la république.

 

Repost 0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 09:37

Rama Yade (Parti Radical) a indiqué aujourd'hui qu'elle allait porter plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre Philippe Sarre (PS), maire de Colombes, où elle est conseillère municipale, qui l'accuse de ne pas avoir payé d'impôts locaux locaux depuis deux ans.

Repost 0
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 07:13

Selon le site atlantico.fr  :

 

 

Élue municipale de l’opposition UMP à Colombes (Hauts-de-Seine), Rama Yade se serait rendue coupable de fraude au Code électoral aux yeux de la mairie socialiste de la ville qui envisage de la faire radier des listes électorales.

 

 
Rama Yade pourrait perdre son siège d'élue municipale à Colombes.

Rama Yade pourrait perdre son siège d'élue municipale à Colombes. Crédit Reuters

"Elle ne s’intéresse pas à sa ville, ne connaît pas les dossiers, et enfreint même plusieurs articles du code électoral...". Le constat dressé par les co-élus de Rama Yade au sein du conseil municipal de Colombes est plutôt accablant. Et pour le maire socialiste de la ville, la jeune élue UMP aurait menti sur sa domiciliation... 

L'interview de Philippe Sarre, le maire PS de Colombes à lire ici

Ce dernier rappelle que "le code électoral impose à tout élu de résider sur le territoire de la commune dont il est l'élu, ou à défaut de disposer d'une propriété sur ce territoire, et donc d'être dûment inscrit au rôle de la taxe d’habitation ou de la taxe foncière". Le non respect de ces conditions peut entraîner une radiation des listes électorales (se rapporter à l'article L228-2 et L11 du Code électoral). [1] 

Philippe Sarre, maire socialiste de Colombes, a d'ailleurs fait procéder à une vérification des informations fournies par Rama Yade, et l'enquête confirme selon lui que l’élue municipale serait en délicatesse avec le code électoral. Il assure notamment que cette dernière ne dispose d'aucune propriété ni résidence à Colombes, lui permettant d'attester de son inscription au rôle de la taxe foncière ou d’habitation… et qu'elle ne résiderait pas non plus à l'adresse fournie, celle de son association Agir pour Colombes. Pour preuve, Rama Yade lui aurait récemment demandé de lui délivrer une attestation d'inscription sur les listes électorales, mais les policiers municipaux - assermentés - chargés de remettre cette attestation à l'adresse de l'association auraient trouvé porte close à trois reprises. S'ajouterait à cela, la carte d'identité de Rama Yade, la domiciliant à Paris 18ème.

Lors de l’avant-dernier conseil municipal, le maire socialiste de Colombes a soulevé le problème et demandé expressément à Rama Yade si elle habitait ou non la ville. Cette dernière lui aurait certifié que oui, l'invitant même à lui rendre visite avant de demander une suspension de séance.

Cela n'aura pas suffit à tempérer les soupçons de Philippe Sarre, qui a d'ores et déjà engagé une procédure administrative auprès de la commission de révision des listes électorales. Cette dernière, en possession d'un certain nombre d'éléments, tranchera sur la recevabilité ou non de l'inscription de Rama Yade sur les listes électorales de la mairie de Colombes. Si les conditions à son inscription sur les listes électorales ne sont pas réunies, la commission pourrait procéder à sa radiation, et lui faire perdre ainsi son siège d'élue municipale.

Si Rama Yade est radiée pour atteinte au Code électoral, une simple plainte avec constitution de partie civile par un électeur pourrait l'entraîner dans une procédure judiciaire… qui pourrait se solder pour l'élue municipale par un an de prison et 15 000 euros d'amende (voir l’article L.88 du Code électoral). [2] Sans compter la peine d’inéligibilité et la suppression des droits civiques.

Si le maire PS de Colombes affirme ne pas vouloir s'adonner à une « chasse anti Rama Yade », il laisse planer un certain doute sur la possibilité de poursuites devant les tribunaux : "en fonction de la décision prise par la commission de révision électorale, du comportement de Rama Yade, et de sa réaction, j’aviserai si oui ou non, je me constitue partie civile et engage une attaque devant les tribunaux".

Plus étonnnant, Rama Yade ne fait pas l'unanimité dans son camp non plus... Contactés par Atlantico, Nicole Goueta, Maire UMP de Colombes de 2001 à 2008, et Lionel Rainfray, délégué de circonscription locale UMP, se sont dits prêts à se constituer partie civile aux côtés de la Mairie, excédés par le manque d'investissement de la jeune femme sur la commune.

Chronologie des faits

En 2007, Rama Yade loue un appartement à Colombes, et obtient son inscription sur les listes électorales de la ville. 2007 est aussi l'année de l’élection de Nicolas Sarkozy : Rama Yade est nommée secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères.

Il semble que la nouvelle ministre n’ait en fait jamais résidé dans l’appartement loué à Colombes. Dans la foulée, en mars 2008, elle est candidate aux élections municipales.

En 2010, Rama Yade n’a pour seule adresse connue dans la ville de Colombes que celle de son groupe associatif, Agir pour Colombes, rue du Bournard. C’est l’adresse qu’elle fournit au service des élections de la ville, lesquels services auraient donc procédé au constat qu'elle n'y résidait pas et que le local n'était que rarement ouvert, comme semble le confirmer le voisinage.


Franck Michel

Repost 0
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 10:30

Il sera peux-être le future candidat du PS à la prochaine élection présidentielle, François HOLLANDE fait sa rentrée à Colombes le 1er Septembre .

Rendez-vous aux gymnase Ambroise Paré a 19H00

Repost 0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 16:47

Le Maire vous présentera dans votre quartier le bilan à mi-mandat , rendez vous donc à 20h00

 

Quartiers Petite-Garenne et Vallées

Le 31 mai à L'école Lazare Carnot

 

Quartiers du Centre ville et Agent Sarre

Le 07 juin à l'école Maintenon

 

Quartiers Charles de Gaulle et Gabriel Peri

Le 17 juin au Gymnase Henri-Dunant

 

Quartiers Europe et Grèves

Le 20 juin  à l'école Tour d'Auvergne

 

Quartiers des Fossés-Jean et du Stade

Le 28 juin au Gymnase des Fossés Jean

 

Repost 0
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 08:16
Non vous ne révez pas, est-ce un cadeau ?! en tout cas dans un article publié hier sur le site d' EUROPE 1 il écrit que Rama YADE est maire de Colombes. Nous ne sommes pourtant pas le 1er Avril mais bien le 24 Décembre . Voici une reproduction de l'article :


Sarkozy et Yade, les stars de l’année
  • "Difficulté à s’insérer dans une équipe quelle qu’elle soit". La remarque vient du chef de l’Etat en personne. Ces derniers mois, Rama Yade a joué sa propre partition, n’hésitant pas à se désolidariser de son gouvernement ni à tenir tête à son mentor, Nicolas Sarkozy.

Acte I : Il y a d’abord eu la petite remarque glissée sur la candidature de Jean Sarkozy à la tête de l’EPAD. Interviewée en octobre par TV5 Monde, elle avait alors assuré : "Il ne faut pas donner le sentiment qu’il y a une coupure entre des élites, qui se protègeraient, pour lesquelles il y a une justice des puissants, et puis des petits, pour lesquels la justice est sévère." Une déclaration qui lui a attiré les foudres de l’Elysée mais qui ne l’a pas empêché de récidiver quelques jours plus tard dans un autre registre.

Acte II : le 5 novembre, la secrétaire d’Etat aux Sports a été sèchement rappelée à l'ordre par François Fillon après avoir pris le contre-pied de sa ministre de tutelle Roselyne Bachelot sur la suppression anticipée du droit à l'image collectif (DIC), une disposition fiscale avantageant les clubs sportifs professionnels. "On ne peut pas être au gouvernement et en opposition avec la ligne du gouvernement", a asséné le premier ministre dans un entretien accordé au Monde.

Acte III : la benjamine du gouvernement et maire de Colombes a réussi à faire plier Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy en obtenant d’être en seconde position sur la liste UMP des régionales dans les Hauts-de-Seine et non dans le Val d’Oise comme le souhaitait son parti. Une attitude qui avait passablement agacé les membres de l’UMP. "Rama Yade doit continuer à jouer collectif", s’était irrité Dominique Paillé, porte-parole de l’UMP avant d’ajouter : "Quand on est ministre, on est obligé de se battre et de porter les couleurs de son parti. Il n’y a pas de petits combats, il y a des départements clés à arracher."

A noter que dans notre sondage, Rama Yade est la deuxième personnalité politique qui a "marqué le plus de points en 2009 " pour 33% des sympathisants MoDem, 25% des sympathisants de gauche et seulement 18% des sympathisants de droite. La "personnalité préférée des Français" va t-elle rentrer dans le rang en 2010 ? Elle n’a en tout cas jamais été aussi médiatique (cinq une d’hebdos cette année et sa marionnette aux Guignols en novembre).

Sondage TNS-Sofres/Logica pour Europe 1, réalisé les 8 et 9 décembre 2009 auprès de 1.000 personnes, selon la méthode des quotas.


Nicolas Sarkozy et son ancienne protégée Rama Yade ont été choisis comme les personnalités « ayant marqué le plus de points » cette année.

Repost 0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 11:34

Sur la radio d'europe 1, Valérie Pécresse a annoncé ce matin que Rama YADE sera candidate dans les Hauts de Seine pour les pochaines éléctions régionale.

Repost 0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 09:45
Ajouter à mon journal
Rama Yade devait conduire la liste aux régionales dans les Hauts de Seine en deuxième position, étant déjà conseillère municipale à Colombes (92). Après la polémique sur la candidature de Jean Sarkozy à l'EPAD et son manque de soutien au fils du président , elle  sera candidate... dans le Val d'Oise (95). Elle conduira donc la liste UMP dans ce département. Rama Yade est aussi porte-parole de Valérie Pécresse dans le cadre des régionales en Ile-de-France
Repost 0

Soutenez mon action

Vous consultez www.colombes-info.com, vous voulez soutenir votre site, faites un don par "pay-pal", à partir de 1 € la transaction est sécurisée.
Pour me joindre :



florent92800@aol.com



a la une
compteur gratuit